HAUT
Image Alt

Alertes Covid-19

Actualités Alertes COVID-19

Chers passagers – clients, aujourd’hui, nous faisons face, tout comme le reste du monde, à une situation sans précédent.

 

Nous vous assurons que nous travaillons actuellement en étroite collaboration avec nos partenaires – compagnies aériennes et les autorités nationales et internationales. La situation d’état d’urgence et les mesures de protection prises par les différents pays face au COVID-19 imposent aux compagnies aériennes de suspendre les vols temporairement vers de nombreux pays afin de limiter la propagation du coronavirus jusqu’à nouvel ordre.

Restez informés quotidiennement et Consultez les dernières informations et conseils aux voyageurs du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, du Ministère des Affaires étrangères, l’Ambassade Française des Philippines et de l’Organisation mondiale de la Santé.

Nous travaillons sur l’arriéré des demandes des passagers. Une combinaison de volumes d’appels sans précédent et de mails limite notre capacité à répondre aussi efficacement que d’habitude.

Pour d’autres détails, consultez directement les dernières mises à jour sur les sites Web des compagnies aériennes et des ambassades.

 

Liens

 

🔴 NEWS Mars 2021 #COVID19 Interruption temporaire de l’accès aux Philippines de ressortissants étrangers et de Philippins n’ayant pas le statut de travailleur migrant
Le gouvernement philippin a temporairement suspendu l’entrée des ressortissants étrangers et des Philippins n’ayant pas le statut de travailleur migrant (Overseas Filipino worker/OFW) de retour dans leur pays, suite à l’augmentation significative du nombre de cas de COVID-19 aux Philippines.
Dans un mémorandum daté du mardi 16 mars 2021, la task-force nationale de lutte contre le Covid-19 a ordonné à « toutes les agences concernées » de mettre en œuvre ces restrictions de voyage du 20 mars au 19 avril. Ces restrictions sont justifiées par « les efforts visant à empêcher l’entrée de variants du SARS-CoV-2 originaires d’autres pays et l’augmentation supplémentaire de cas ».
Sont exemptés de cette interdiction :
➡️ Les diplomates (titulaires de visas 9e) ;
➡️ Les cas de rapatriement médical et leur(s) escorte(s) dûment autorisés par le Département des affaires étrangères-Bureau du sous-secrétaire aux travailleurs migrants (DFA-OUMWA) ou l’Administration de la protection de ces travailleurs (OWWA) ;
➡️ Les Philippins travailleurs migrants cherchant à rentrer (ROF/ Returning Overseas Filipino) et en difficulté, dûment autorisés par le DFA-OUMWA (susmentionné).
➡️ Les cas d’urgence, humanitaires et autres cas analogues également autorisés par la task-force nationale.

———

En réponse à l’épidémie de COVID-19, le gouvernement philippin a placé l’ensemble de Luzon (y compris Metro Manila) en quarantaine communautaire renforcée (ECQ) et a émis des avis restreignant les voyages depuis et vers les Philippines.

Du 15 au 31 mai, le gouvernement des Philippines annonce une mise en quarantaine communautaire améliorée (ECQ) modifiée pour Metro Manila, Bataan, Bulacan, Nueva Ecija, Pampanga, Zambales, Angeles City, Laguna

En outre, les autorités philippines de l’immigration et des impôts ont suspendu certaines de leurs fonctions et prolongé certains délais.

 

Au 21 mai, Conformément à la mise en œuvre de la quarantaine communautaire renforcée (ECQ) pour prévenir la propagation de la pandémie de coronavirus 2019 (COVID-19), veuillez vous conformer aux restrictions de voyage suivantes imposées aux voyageurs étrangers.

Veuillez noter que ces informations changent constamment et DFA mettra à jour les avis en conséquence.

Le 14 juin, le dernier avis de l’ambassade de la République des Philippines indiquait le test COVID-19 requis et la mise en quarantaine pour les Philippins d’outre-mer et les ressortissants étrangers voyageant aux Philippines.

Ces mesures destinées à contenir l’épidémie sur le territoire de l’archipel, en vigueur dans l’ensemble de l’archipel au moins jusqu’au 15 juin, sont susceptibles d’être prolongées.

Cliquez ici pour accéder aux mesures de confinement et conditions d’entrée aux Philippines (uniquement en anglais)

 

Veuillez noter que ces mesures sont temporaires et font l’objet d’un réexamen en cours à la lumière des nouveaux développements concernant COVID-19.

Veuillez rester informé en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://dfa.gov.ph/covid-19-advisories/26396-travel-advisory-general-travel-restrictions-by-foreign-countries-on-all-travelers

Cher voyageur,

Suite aux annonces gouvernementales du 7 mai 2021, les conditions pour revenir sur le territoire français ont évolué. Veuillez trouver ci-dessous le détail des mesures applicables.

 

Dépistage PCR de la COVID‑19

Pour le vol retour vers la France, les passagers doivent réaliser un test RT‑PCR COVID‑19 dans les 36 heures précédant le vol et produire un résultat négatif pour être admis à l’enregistrement, ou présenter un certificat de résultat négatif de test PCR COVID‑19 réalisé dans les 72 heures précédant le vol et de test antigénique réalisé 24 heures avant le vol.

Tous les passagers à l’arrivée à Paris devront subir un test antigénique.

 

Réglementations de la quarantaine

Tous les passagers à l’arrivée doivent s’isoler pendant 7 jours.

Les passagers en provenance d’Afrique du Sud, d’Argentine, du Bangladesh, du Brésil, du Chili, des Émirats arabes unis, d’Inde, du Népal, du Pakistan, du Qatar, du Sri Lanka et de Turquie doivent observer une quarantaine de 10 jours sur leur lieu de résidence ou à l’hôtel.

 

Exemptions

Les passagers effectuant une correspondance à l’aéroport CDG pour rejoindre un pays tiers dans les 24 heures suivantes n’ont pas l’obligation de présenter de résultat de test PCR COVID‑19 s’ils ne sortent pas de l’aéroport.

Les enfants de moins de 11 ans n’ont pas l’obligation de réaliser de test PCR COVID‑19. Les mêmes conditions s’appliquent pour :

– Le personnel navigant se rendant sur ou quittant son lieu de travail ou le personnel indispensable aux opérations des vols commerciaux ou cargo

– Les membres de délégations en mission officielle, le personnel des missions diplomatiques ou le personnel des organismes internationaux dont le siège ou les bureaux sont situés en France, ainsi que leurs époux et enfants.

 

Éligibilité à voyager

Les voyages vers et depuis la France sont limités aux pays suivants : États membres de l’Union européenne, Andorre, Australie, Corée du Sud, Islande, Israël, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle‑Zélande, Royaume‑Uni, Saint‑Marin, Singapour, Suisse et Vatican.

Pour se rendre en France, les passagers doivent présenter deux cartes d’embarquement à l’arrivée au contrôle d’immigration français (pour le point de départ et l’aéroport de correspondance).

Les passagers doivent présenter les documents justificatifs des motifs professionnels et personnels impérieux et des raisons urgentes de voyager pour être admis sur les vols.

Motifs impérieux de nature personnelle ou familiale :

  • Décès d’un membre de la ligne directe d’un frère ou d’une sœur/visite à une personne dont le pronostic vital est engagé, pour les membres de la famille de la ligne directe (documents exigés : acte ou certificat de décès, certificat médical établissant la situation de la personne dont le pronostic vital est engagé)
  • Garde d’enfant pour le parent investi de l’autorité parentale ou dont le droit de garde a été reconnu par une décision de justice (documents exigés : jugement du tribunal et justificatif du lieu de résidence)
  • Convocation judiciaire ou administrative (documents exigés : convocation de l’autorité judiciaire ou administrative)
  • Impossibilité légale ou économique de rester sur le territoire sur lequel se trouve la personne/application d’une mesure d’expulsion du territoire (documents exigés : permis de résidence expiré, acte de licenciement, etc.)
  • Étudiants en début, reprise ou fin de cycle d’études (document exigé : certificat de scolarité établi par l’établissement)
  •  

Motifs impérieux de santé :

  • Urgence médicale vitale, pour la personne ainsi qu’un accompagnant si sa présence est indispensable (documents exigés : certificat médical, preuve d’une hospitalisation programmée, etc.)
  •  

Motifs impérieux professionnels :

  • Missions indispensables à la poursuite d’une activité économique, requérant une présence sur place qui ne peut être différée, dont les professionnels du transport (documents exigés : attestation de l’employeur, carte professionnelle des équipages du transport international de marchandises, du transport international de passagers, du transport international maritime)
  • Professionnel de santé concourant à la lutte contre la COVID‑19 ou participant à des opérations de coopération d’intérêt majeur en matière de santé (document exigé : carte professionnelle)
  • Missions ponctuelles liées à l’exercice de prérogatives de puissance publique (dont les missions diplomatiques) ne pouvant être différées ou reportées (document exigé : carte professionnelle, ordre de mission)
  • Sportifs professionnels de haut niveau pour la participation à des rencontres validées par le ministère des Sports (documents exigés : carte professionnelle, certificat délivré par l’organisateur en lien avec le ministère des Sports)

Les voyages vers la France en provenance du Brésil, y compris les vols de correspondance, sont interdits, à l’exception des opérations des vols de fret.

 

Formulaires requis

Retrouvez tous les formulaires nécesaires à votre voyage sur le site www.emirates.com

You don't have permission to register